Investir sans emprunt : 4 solutions pour y arriver

par | Mar 29, 2022 | Fiscalité, Investir | 2 commentaires

Investir dans l’immobilier sans emprunt et sans disposer de centaines de milliers d’euros sur son compte bancaire, vous pensez que c’est impossible ?

Détrompez-vous ! Il existe plusieurs solutions pour vous permettre de vous lancer même si vous n’avez pas beaucoup d’argent sur votre compte et que vous n’avez pas accès à l’emprunt bancaire. Cerise sur le gâteau, ces investissements peuvent vous permettre de diversifier votre patrimoine et même de le transmettre à vos enfants en ne payant que très peu de droits de donation.

Alors, ça vous intéresse ?

 

Comment investir sans emprunt ?

Comment se constituer un patrimoine à partir de rien ?

Peut-être qu’aujourd’hui vous partez de zéro et que vous avez la ferme intention de vous constituer un patrimoine tout au long de votre vie ? Félicitations, c’est une excellente décision. Cependant, gardez bien à l’esprit que le chemin sera long et que vous allez devoir faire des nombreux sacrifices pour y arriver.

Si aujourd’hui vous n’avez absolument rien, votre priorité absolue va être de commencer à prendre l’habitude d’épargner. C’est ce capital de départ qui servira de carburant pour mettre en route la machine des investissements. Si vous réussissez à mettre 10% du montant d’une opération immobilière de côté, vous aurez alors de grandes chances pour que la banque vous finance le reste et vous permette de vous constituer un patrimoine à partir de rien.

Vous allez ensuite pouvoir lever de la dette et acheter un appartement qui sera remboursé par l’argent des locations. Lorsque vous aurez complètement payé votre bien immobilier, vous vous serez alors constitué un patrimoine immobilier de plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’euros en partant de rien.

Cependant, je suis bien conscient que tout le monde n’a pas forcément le bon profil pour emprunter. Il y a aussi des personnes qui n’ont pas envie de s’endetter et qui souhaitent réussir à se constituer un patrimoine en partant de rien sans faire appel au crédit immobilier. Bonne nouvelle, il existe aussi des solutions pour ces personnes.

Comment investir dans l’immobilier sans acheter ?

Si vous voulez investir dans l’immobilier sans acheter, vous avez à votre disposition plusieurs solutions.

Autre article :  Remboursement anticipé d'un prêt immobilier : est-ce une bonne idée ?

L’avantage de ces alternatives, c’est que vous allez pouvoir démarrer immédiatement, avec peu de capital. Vous n’avez donc pas besoin d’attendre plusieurs mois ou plusieurs années avant de commencer à investir. En démarrant immédiatement, vous allez mettre en marche le principe des intérêts composés, principe de base de l’effet cumulé. De plus, vous allez pouvoir toucher vos premiers revenus passifs dans les semaines qui viennent.

Voici quatre solutions qui s’offrent à vous pour investir sans emprunt :

  • Les parts de SCPI : vous achetez de l’immobilier « papier » et vous percevez des loyers sans avoir quoi que ce soit à gérer.
  • Le crowdfunding immobilier : vous financez une partie d’un projet immobilier et vous êtes rémunéré pour ça.
  • Les foncières cotées en bourse : vous investissez dans des entreprises qui gèrent de l’immobilier et vous touchez des dividendes chaque année.
  • L’investissement dans les groupements forestiers : plus confidentiel, ce type d’investissement vous permet de diversifier votre patrimoine et de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux très intéressants (réduction d’impôt sur le revenu, peu de droits de succession, abattement pour l’I.F.I).

 

Investir sans emprunt : 4 manières d’y arriver

La SCPI : la référence de la pierre papier

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une société qui va investir dans l’immobilier. Vous avez la possibilité d’acheter des parts de celle-ci, ce qui fait de vous un associé, comme dans une SCI par exemple.

En tant qu’associé, vous percevez des revenus liés à l’exploitation des biens immobiliers détenus par la société. Ces loyers sont proportionnels au nombre de parts que vous détenez.

Investir dans des parts de SCPI présente plusieurs avantages :

  • Vous n’avez aucune gestion à faire : c’est la société qui s’occupe de tout.
  • Le parc immobilier est diversifié (bureaux, habitations, locaux commerciaux) ce qui permet de diluer le risque locatif.
  • Les revenus que vous percevez sont nets de frais de gestion : pas de mauvaise surprise.

De plus, le rendements sont très intéressants. La plupart des SCPI offrent entre 4% et 5% de rendement net de frais de gestion. Certaines d’entre elles arrivent même à sortir du 10% net de frais de gestion ! C’est un placement très intéressant dans une stratégie pour devenir rentier immobilier, si c’est votre objectif.

Crowdfunding immobilier : la solution alternative pour financer un investissement immobilier

Le crowdfunding immobilier consiste à trouver des investisseurs pour financer un projet immobilier, au lieu d’aller voir une banque pour contracter un emprunt.

Vous pouvez faire appel à ce mode de financement en totalité ou en partie, que ce soit pour un projet locatif ou pour faire de la promotion immobilière. La personne en charge du projet va faire appel à des particuliers pour financer son investissement. Il va ensuite pouvoir déployer son projet et rémunérer les investisseurs.

Autre article :  Faut-il acheter cash ou à crédit ?

En tant qu’investisseur, vous avez donc la possibilité d’investir sans emprunt et de toucher une rémunération très intéressante pour cela. Je suis personnellement investi sur des projets de crowdfunding qui me rapportent 10% par an. En contrepartie, l’argent est bloqué pendant une durée qui est déterminée à l’avance (deux ans dans mon cas).

À l’issue de cette période, vous allez récupérer votre investissement de départ, sous réserve que le projet se soit bien passé.

Afin de prendre le moins de risques possible, vérifiez bien que la plateforme de crowdfunding est bien validée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). De même, lorsque vous choisirez le projet sur lequel investir, prenez le temps de bien l’étudier afin de savoir si c’est un projet sérieux ou voué à l’échec.

Investir sans emprunt avec les foncières cotées

Savez-vous que vous pouvez investir sans emprunt dans l’immobilier au travers de la bourse, en seulement deux clics et avec seulement 100 euros ?

C’est possible avec les foncières cotées. Ces entreprises, que l’on appelle également des SIIC (Sociétés d’Investissement Immobilier Cotées) ont pour but de détenir et d’exploiter un parc immobilier. En achetant des parts de ces entreprises, vous allez devenir actionnaire. À ce titre, vous toucherez des dividendes chaque année, si l’entreprise en question réalise un bénéfice.

Contrairement à la SCPI, la foncière cotée est accessible via le marché boursier classique. Elle a donc une valorisation qui change à chaque moment. Ensuite, vous allez percevoir des revenus uniquement si elle réalise un bénéfice, ce qui n’est pas garanti. Enfin, les revenus que vous allez percevoir sont des dividendes qui seront soumis à la flat tax de 30%, contrairement aux revenus de SCPI qui sont des revenus fonciers.

Vous pouvez investir dans ce type d’entreprise en quelques clics depuis chez vous, simplement en ouvrant un compte-titres chez un courtier en ligne. L’avantage, c’est que vous pouvez démarrer avec seulement 100 euros et construire votre portefeuille petit à petit.

Les parts de groupements forestiers : pour transmettre votre patrimoine sans impôts

La France dispose d’un important parc de forêts, qui reste pourtant sous-exploité au regard de ce qui pourrait être fait. Dans un monde avec de forts enjeux bioclimatiques, investir dans des parts de groupements forestiers peut représenter une solution intéressante pour les personnes qui veulent investir sans emprunt.

L’investissement dans des groupements forestiers est un placement sûr, tangible et qui s’inscrit parfaitement dans une logique de diversification patrimoniale. En effet, les groupements forestiers sont décorrélés des marchés financiers et immobiliers. Cela vous permet de diversifier votre risque tout en vous protégeant des aléas d’une crise.

Autre article :  Comment ne pas payer d'impôts sur vos loyers ?

D’un point de vue fiscal, investir sans emprunt dans un groupement forestier présente plusieurs avantages très intéressants :

  • Un abattement de 75% sur la valeur des parts.
  • Jusqu’à 25% de réduction d’impôt sur le revenu (avec un maximum de 12.500€ d’impôt sur le revenu pouvant être déduit).
  • Abattement de 75% sur les droits de cession des parts lors de la transmission du patrimoine.

Vous pouvez constater qu’investir dans un groupement forestier est une véritable niche fiscale.

Enfin, cerise sur le gâteau, en fonction des années vous pouvez percevoir des revenus issus de l’exploitation du bois des forêts.

Investir sans emprunt : en conclusion

Nous venons de voir qu’il existe plusieurs solutions pour vous permettre d’investir sans emprunt. En fonction de votre budget et de vos objectifs, vous allez plutôt vous tourner vers l’une ou l’autre de ces solutions.

L’énorme avantage de ces investissements alternatifs est qu’ils vous permettent de vous lancer dès maintenant, quel que soit votre budget. Vous n’avez pas besoin d’attendre d’avoir assez d’apport pour constituer un apport immobilier, d’avoir une situation professionnelle stable ou de rentrer dans les cases des banques.

Voici un rappel de ce que nous venons de voir dans cet article :

  • Les parts de SCPI : idéales pour vous constituer une rente locative petit à petit, sans les contraintes de la gestion.
  • Le crowdfunding : la solution pour faire travailler votre argent sur du moyen terme.
  • Investir dans des foncières cotées : plus volatile que les parts de SCPI, c’est également un investissement plus liquide et accessible avec un budget moindre.
  • Les parts de groupements forestiers : un placement méconnu, parfait pour diversifier et sécuriser votre patrimoine, tout en profitant d’avantages fiscaux très intéressants.

Est-ce que vous connaissiez déjà ces différents types d’investissements ? Si oui, avez-vous déjà investi sur l’un d’eux ?

2 Commentaires

  1. Melanie

    Bonjour Julien,

    Merci pour ces conseils. Au delà d’investir sans apport, je me rends bien compte, avec cet article, qu’il est tout à fait possible de posséder de l’immobilier sans forcément avoir à faire de la gestion (travaux, locataire,…). Même si je pense qu’avoir de l’immobilier physique est indispensable à une bonne diversification. C’est très intéressant et le crowdfunding, dans mon cas, me semble une bonne solution. Étant expatriée et possédant déjà des biens immobiliers physiques ces types d’investissements cités pourraient parfaitement me permettre de continuer à investir. En effet étant expatriée un apport conséquent est demandé et c’est difficile de pouvoir bien gérer de loin. Merci beaucoup pour ces conseils.

    Melanie

    Réponse
    • Julien Loboda

      Bonjour Mélanie,

      Avec plaisir !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA FORMULE QUI VOUS CORRESPOND

Nous sommes là pour trouver la formule qui convient le mieux à votre projet et à votre situation.